+509 4408-1579 / 3419-9627 cedi_haiti@yahoo.fr

Quand l’ambassadeur américain visite le CEDI

L’ambassadeur des États-Unis d’Amérique accrédité en Haïti, Kenneth Merten a effectué, jeudi, en compagnie de l’attachée culturelle de l’ambassade, Régine René, une visite de courtoisie et d’amitié au siège du Centre d’études diplomatiques et internationales (CEDI), sis à Bourdon. Cette rencontre empreinte de protocole et de solennité a permis de renforcer les liens entre la mission diplomatique américaine et le CEDI.

Kenneth Merten, l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique accrédité à Port-au-Prince, dans son intervention au cours de sa visite au CEDI

Kenneth Merten, l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique accrédité à Port-au-Prince, dans son intervention au cours de sa visite au CEDI

Il était 8 heures 30 du matin, le jeudi 28 avril 2011, quand l’ambassadeur américain accrédité à Port-au-Prince, Kenneth Merten est arrivé, avec sa suite, dont Mme Dorothée Latortue, au nouveau complexe académique récemment aménagé du CEDI qui, comme on le sait, a été dramatiquement affecté lors du séisme du 12 janvier 2010. Le diplomate a rencontré dans une ambiance conviviale et festive près de deux cents étudiants de cette institution d’enseignement supérieur.

Des invités d’horizons divers ont accueilli avec chaleur l’ambassadeur Merten, qui a prononcé une instructive conférence sur la coopération américaine en Haïti. Répondant à l’invitation du conseil d’administration du CEDI présidé par Me Denis P. Régis, le diplomate s’est exprimé avec bonheur dans un climat de sérénité et d’échanges réciproques. Les étudiants de ce centre universitaire qui ont pris part à cette rencontre académique sont unanimes pour affirmer que les propos de l’ambassadeur leur a permis de mieux appréhender les méandres et les subtilités de la coopération américaine en Haïti.

Cette visite s’inscrit, selon le directeur du CEDI, Me. Denis P. Régis, dans le cadre du renforcement des relations académiques et culturelles avec les pays amis de la République d’Haïti. « Nous sommes heureux et fiers de recevoir aujourd’hui l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Haïti dans ce centre de transmission de connaissances, du savoir et du savoir-faire. Cette rencontre est d’autant plus utile qu’elle fournit l’occasion de renforcer les rapports de coopération académique et culturelle déjà existants et vise à explorer d’autres créneaux et d’autres possibilités d’action », a dit Me. Régis, dans ses propos de bienvenue, en présence des professeurs Edwige Lalanne, Guy Marie-Louis, Axène Joseph, Maridès Ménager Alexandre, Voguely Cadet, Jean-Abner Charles, Elyse Gelin, Georges Belin, Claude Thomas, Jean-Claude Barthélémy, pour ne citer que ceux-là.

Le directeur du CEDI n’a pas caché sa satisfaction de la présence du diplomate américain et de l’engagement dont celui-ci a fait montre à l’endroit de ce centre de formation. « Nous avons besoin de jeunes capables de comprendre les mécanismes de plus en plus complexes des relations internationales et de la vie des entreprises », a-t-il fait valoir.

Prenant la parole à son tour, le diplomate américain a centré son exposé sur les axes prioritaires d’intervention de son gouvernement en Haïti, qui portent notamment sur l’agriculture, la santé, les infrastructures, la justice et la sécurité. « Nous accentuons notre coopération en appuyant le secteur agricole haïtien afin de rendre plus rentable ce secteur-clé dans le développement du pays, qui revêt une importance capitale pour notre gouvernement», a-t-il indiqué, avant d’ajouter que sa présence au sein de l’université est un moyen de créer des liens forts et durables entre les étudiants haïtiens et américains. « Je suis très content de visiter votre centre universitaire parce que Haïti est un pays que j’aime beaucoup et que j’accorde le plus grand intérêt à la formation».

« Du point de vue de la justice et de la sécurité, notre gouvernement entend continuer à épauler les autorités policières haïtiennes pour une meilleure professionnalisation des agents de la PNH afin de mieux favoriser la sécurité sur le territoire haïtien. Ce qui facilitera les investissements étrangers générateurs d’emplois et de croissance économique en Haïti », a précisé le diplomate.

Par ailleurs, M. Merten a fait mention de la contribution américaine dans des projets d’envergure tels que : E-power et le parc industriel du Grand Nord exécuté en partenariat entre les Etats-Unis d’Amérique et la Corée du Sud. Le gouvernement américain poursuit également des actions de santé avec des institutions comme le ministère de la Santé publique et l’UNICEF.

Pour sa part, l’attachée culturelle de l’ambassade, Régine René, devait entretenir l’assistance des programmes académiques, culturels, scientifiques et techniques en cours d’exécution pour marquer l’intérêt que les États-Unis accordent à notre pays. Dans son intervention, Mme René a révélé que la section culturelle de l’ambassade américaine réalisera le 17 mai prochain la projection d’un documentaire et une visite-guidée des locaux de cette représentation diplomatique au profit des étudiants et des professeurs du CEDI.

Au terme de cette rencontre de deux heures, émaillée de considérations fort judicieuses, ponctuée de discussions et de débats, au cours desquels des professeurs et des étudiants ont posé des questions, amenant l’ambassadeur et l’attachée culturelle à affiner leurs réflexions, à préciser leurs pensées et à expliquer le rôle extrêmement positif des Etats-Unis en Haïti en cette période cruciale de reconstruction et de refondation de la capitale ravagée et détruite, une belle réception a été offerte en l’honneur des diplomates de la République étoilée qui ont partagé avec les étudiants de ce centre universitaire des informations pertinentes et utiles en matière de coopération, d’entraide mutuelle et de support diplomatique entre les deux États.

Amos Cincir, Le Nouvelliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *