skip to Main Content
+509 4408-1579 / 3419-9627 cedi_haiti@yahoo.fr

Le représentant de l’Union européenne s’ouvre aux étudiants du CEDI

Javier Nino Perez, représentant de l’Union européenne en Haïti, a rendu une visite de courtoisie et d’amitié au Centre d’études diplomatiques et internationales (CEDI), à Bourdon, dans le cadre de la célébration de la Semaine de l’Europe. Il a été accueilli avec chaleur par les membres de la direction générale de cet établissement d’enseignement supérieur, par les professeurs et par les étudiants, enthousiastes et ravis, avec lesquels il s’est longuement entretenu.

javier_nino_perezPlus d’une centaine d’étudiants en diplomatie, en relations internationales, en marketing et en relations publiques du CEDI ont reçu, mercredi, le représentant de l’Union européenne en Haïti, Javier Nino Perez. La visite du diplomate avait pour but de leur permettre de mieux comprendre les mécanismes de fonctionnement de l’UE et de se faire une idée globale de son travail à travers le monde, et particulièrement en Haïti.

Cette rencontre avec les étudiants s’inscrit dans le cadre des nombreuses activités liées à la célébration de la Semaine de l’Europe en Haïti, celle-ci ayant été instituée en 1985 au Conseil européen de Milan. Javier Nino Perez a fait remarquer que les pays européens, au sortir de la Seconde Guerre mondiale en 1945, ont décidé de ne plus faire la guerre mais plutôt d’unir leurs énergies et leurs forces afin d’assurer le maintien de la paix en Europe et de favoriser le progrès économique et social par l’amélioration des conditions de vie de leurs populations.

Dans son intervention, il a insisté sur la coopération avec les institutions publiques qui demeure l’une des priorités de l’Union européenne, sans pour autant négliger l’assistance humanitaire, tels les efforts pour enrayer le choléra, la lutte contre la malnutrition, la construction de logements sociaux de base, l’assainissement, l’accès à l’eau potable, etc.

«Les infrastructures, la sécurité alimentaire, le développement rural, la réforme de l’administration, l’éducation, la culture, la bonne gouvernance politique et économique, la promotion de l’Etat de droit et du règne de la loi sont les secteurs essentiels d’intervention de l’Europe », a déclaré Javier Nino Perez, qui se dit satisfait des résultats probants de la coopération de l’UE avec Haïti.

L’Union européenne, selon lui, privilégie le partenariat avec le gouvernement haïtien dans une coopération pour le développement basée sur l’efficacité et la transparence.
Selon Nino Perez, c’est une enveloppe financière de 800 millions d’euros, soit un milliard de dollars américains, qui est allouée à Haïti pour la période 2008-2013 par l’Union européenne. Toutefois, les domaines d’intervention de cette coopération sont identifiés et définis par les autorités haïtiennes. C’est d’ailleurs une caractéristique de la coopération européenne, dit-il, tout en faisant remarquer que des mécanismes d’évaluation des projets et programmes sont élaborés en commun.

Sur le plan politique, en plus de l’appui à la bonne gouvernance et à l’Etat de droit, l’Union européenne est l’un des plus importants contributeurs du Conseil électoral haïtien, actuellement le Collège transitoire du Conseil électoral permanent (CTCEP).

S’adressant notamment aux étudiants du CEDI et, au-delà, à l’ensemble des universitaires haïtiens, le représentant de l’UE les a exhortés à prendre l’exemple de l’Europe qui, après avoir fait la guerre, s’est évertuée à taire les ressentiments et les rancoeurs pour construire la paix, pour édifier un continent de prospérité et de progrès, puis parvenir à la réalisation d’un processus d’intégration ouvert qui englobe quant à présent 27 Etats, bientôt 28 avec l’admission prochaine de la Croatie.

L’ambassadeur Nino Perez a encouragé les étudiants à maîtriser leur destin en accordant une place privilégiée à leur formation académique en vue d’être utiles, aujourd’hui et demain, à eux-mêmes et à leur pays.

Le diplomate européen a répondu avec beaucoup d’à-propos aux multiples questions des professeurs et des étudiants, apportant ici et là une réflexion, une remarque, un commentaire. Les déclarations de l’ambassadeur ont été chaudement applaudies par l’assistance, visiblement impressionnée et conquise par l’entregent du diplomate, sa grande disponibilité d’échange et d’écoute, son attachement aux valeurs de l’Union européenne, à savoir le respect de la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, le respect des droits de l’homme et l’Etat de droit.

Amos Cincir, Le Nouvelliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top