skip to Main Content
+509 4408-1579 / 3419-9627 cedi_haiti@yahoo.fr

Haïti et Taïwan : une amitié sans faille

Le 10 octobre 2011 marquera les 100 ans de l’accession à l’indépendance de la République de Chine, fondée par le Dr Sun Yat Sen. Aussi l’ambassadeur de Taïwan accrédité à Port-au-Prince, Bang-zyh Liu, a donné mardi soir une gentille réception à l’hôtel Karibe Convention Center (Juvénat), en prélude à la célébration du centenaire de la création de son pays, la première République du continent asiatique. Une cérémonie solennelle, faste, mais conviviale.

Les festivités marquant la commémoration du centenaire de la République de Chine ont été organisées avec faste mardi soir, à Port-au-Prince, sous l’impulsion de l’ambassade de Taïwan en Haïti. C’est l’hôtel Karibe Convention Center, à Juvénat (Pétion-Ville), qui a servi de cadre au cocktail offert par l’ambassadeur de Taïwan accrédité à Port-au-Prince, Bang-zyh Liu, et son épouse. La cérémonie a été rehaussée par la présence de nombreuses personnalités haïtiennes et étrangères, dont l’ambassadeur dominicain, Ruben Silié Valdez, le directeur des Affaires internationales de la chancellerie haïtienne, Azard Belfort, le directeur du quotidien Le Nouvelliste, Max E. Chauvet, le directeur de Radio Télé Ginen, Lucien Borges, le gouverneur de la Banque centrale, Charles Castel, le directeur du Centre d’études diplomatiques internationales (CEDI), Denis P. Régis, l’homme politique Evans Paul, la directrice de Goéland Voyages, Marie Josey François, et le président de la Chambre du Commerce et d’Industrie d’Haïti, Hervé Denis.

Etaient aussi présents, à ce dîner, des ressortissants de la République taïwanaise venus assister à la cérémonie. Après avoir accueilli tous ses invités, l’ambassadeur a fait le tour de la salle pour remercier ses hôtes.

L’ambassadeur de Taïwan accrédité à Port-au-Prince, Bang-zyh Liu (Photo - Moranvil Mercidieu)

L’ambassadeur de Taïwan accrédité à Port-au-Prince, Bang-zyh Liu (Photo – Moranvil Mercidieu)

Dans son discours de circonstance, l’ambassadeur taïwanais, Bang-Zhy Liu, a mis l’accent sur la traditionnelle relation d’amitié entre les deux peuples. Ce centenaire, selon le diplomate, est aussi l’instant d’exprimer notre reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui nous ont soutenus dans des périodes plus que difficiles où souvent la survie même de notre pays était en jeu. Parmi nos amis, la République d’Haïti occupe une place de choix, car jamais le peuple et le gouvernement haïtien n’ont hésité à manifester leur sympathie envers le peuple et le gouvernement taïwanais. Une sympathie qui s’est toujours concrétisée dans le réel par des actes, des prises de position sans équivoque.

« En ce jour de notre fête nationale, un centenaire qui fait la fierté du peuple taïwanais, je profite donc pour renouveler au peuple et au gouvernement d’Haïti nos sentiments d’amitié les plus sincères. Cette amitié a renforcé notre volonté de lutter pour notre liberté, pour la sauvegarde de nos institutions et surtout pour le progrès de notre peuple. Nous tenons à vous dire à cette occasion que vous pouvez être assurés que cette collaboration fructueuse va continuer entre nos deux peuples. Nous vous disons merci pour le soutien à notre ambassade, à notre personnel, à moi-même et surtout à notre peuple qui a dû tant souffrir, et qui a dû faire, comme le vôtre, preuve d’héroïsme pour imposer son rêve à un continent et au monde », déclare M. Liu, qui affirme que le voeu aussi de son gouvernement est que le peuple haïtien trouve comme le peuple taïwanais et avec le soutien toujours indéfectible du peuple taïwanais, le chemin d’un progrès durable afin que chaque citoyen de ce pays puisse être fier de sa terre. C’est l’amélioration des conditions de vie de chaque personne indistinctement qui fait la réussite d’une nation.

Consolidation des relations haïtiano-taïwanaises

Depuis sa prise de fonction en juin 2010, l’ambassadeur Liu a tenu a souligner que Taïwan a continué ses interventions dans de nombreux domaines tout en privilégiant ces derniers mois la coopération dans le secteur sanitaire, le relogement des sinistrés, la formation professionnelle et l’assistance aux orphelins et aux enfants défavorisés.

« J’ai eu l’honneur avec le président Michel Joseph Martelly de poser le 31 août 2011 la première pierre pour le projet Village de l’Espoir dans le département de l’Artibonite à Savane Diane, qui sera doté de 200 maisons permanentes pour les familles en situation difficile, y compris des salles de classe, une antenne de santé et un auditorium, etc. Et pour la vie des bénéficiaires de ce village, 322 hectares de terrain ont été mis en exploitation via la culture céréalière, soit 1,5 hectare de terrain pour une famille. Il faudrait aussi citer la construction de six ponts, de Saint-Michel de l’Attalaye à Savane Diane pour faciliter le déplacement des bénéficiaires de ce village et des habitants de la région. Le gouvernement taïwanais via la Word vision de Taïwan a construit récemment 500 maisons temporaires à Croix-des-Bouquets», précise M. Liu.

Sur le plan agricole, l’ambassadeur ajoute que la mission technique taïwanaise intervient toujours dans quatre régions du pays : Marmelade pour le projet de bambou et la transformation des fruits; Pont-Sondé pour la production de riz et l’expérimentation de semences de riz à fournir à l’ODVA et aux agriculteurs; Cayes-Jacmel pour la culture maraîchère, poulet, bambou et Torbeck avec un projet de riziculture sur 3 000 hectares.

De plus, plusieurs projets de coopération bilatérale dans les domaines de l’agriculture, de l’éducation, de la santé et de l’infrastructure sont à l’étude ou en considération, tout en suivant la politique de développement prioritaire du nouveau gouvernement haïtien.

Le professeur Daniel Supplice, représentant du chef de l’État haïtien

Le professeur Daniel Supplice, représentant du chef de l’État haïtien

De son côté, le professeur Daniel Supplice, représentant du chef de l’État haitien, a, dans son discours responsif, magnifié cette fructueuse rcoopération entre les deux États, qui se consolide davantage, surtout au niveau des échanges commerciaux. « Comme vous le savez déjà, le président Michel Joseph Martelly, dès son accession au pouvoir, a mis láccent nécessaire en vue de promouvoir les investissements étrangers en Haïti. Le gouvernement haïtien et le secteur des affaires taïwanais veulent profiter de ce momentum pour aider Haïti à propulser les investissements directs dans le pays afin d’accélérer et d’augmenter les échanges commerciaux et économiques entre les deux États. Il est important de consolider l’amitié profonde et solide ainsi que la coopération fructueuse entre les deux pays », indique le professeur Supplice, qui a, au nom du président de la République et du peuple haïtien, renouvellé ses voeux les plus sincères à l’endroit du peuple taïwanais et de son gouvernement.

Enfin, cette soirée du centenaire a été aussi marquée par la projection d’un documentaire présentant Taïwan à travers les progrès accomplis durant le centenaire en matière de développement économique et social qui s’est traduit notamment par l’élévation des conditions de vie de la population parallèlement à une saine croissance.

Amos Cincir, Le Nouvelliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top