skip to Main Content
+509 4408-1579 / 3419-9627 cedi_haiti@yahoo.fr

Daniel Withman au Centre d’Etudes Diplomatiques et Internationales (CEDI)

Une fois de plus, le Centre d’Etudes Diplomatiques et Internationales (CEDI) a frappé un grand coup. Pour clore l’année 2000, les étudiants de cette prestigieuse institution de formation en diplomatie, en marketing et en interprétariat ont pris l’heureuse initiative d’inviter le conseiller culturel et porte-parole de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Port-au-Prince, M. Daniel Withman, à les entretenir des récentes élections américaines qui ont consacré Georges W. Bush en qualité de 43ème président de la république étoilée. Dans une salle archi-comble, M. Withman a écouté avec émotions les hymnes nationaux américain et haïtien, en prélude à la causerie. Introduit avec élégance par le Directeur du CEDI, Me Denis Régis, qui a tracé un bref profil de la carrière du diplomate qui a servi son pays en Europe et en Afrique, M. Withman s’est senti rapidement plein de confiance et d’assurance dans cette atmosphère d’amitié et de convivialité. Les échanges ont porté notamment sur le rôle d’un porte-parole d’ambassade, sur les élections américaines proprement dites et sur les perspectives des rapports entre les deux Etats.

daniel_withman_au_cedi_32Relativement à la fonction d’un porte-parole d’ambassade, M. Withman s’est référé à la signification lexicologique du concept pour expliquer que le porte-parole est une personne, un fonctionnaire qui s’exprime au nom d’une autre personne, d’un organe, d’une institution. A ce titre, le porte-parole n’interprète pas de son gré, ni de sa propre autorité un fait, un événement, une situation. Il ne répercute pas ses sentiments, encore moins ses gouts et ses préférences. Il est plutôt celui qui est chargé de transmettre un message, de véhiculer une information, de rectifier une interprétation – bonne ou mauvaise -, d’atténuer ou de corriger une confusion.

Concernant les élections américaines qui, cette année, ont suscité beaucoup de controverses, le Conseiller Culturel de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique a rappelé que lorsque les citoyens américains se rendent aux urnes en novembre pour choisir leur président, ils ne votent pas directement pour l’un des candidats à la maison blanche, mais plutôt pour une liste électorale constituée de candidats au collège électoral. Chaque parti politique présente une liste, et la liste qui obtient le plus grand nombre de voix est considérée comme victorieuse.

Les grands électeurs, comme on appelle les membres du collège électoral, sont choisis au niveau des 50 Etats de l’Union. Chaque Etat a droit à un nombre de grands électeurs équivalent au nombre de ses délégués au congrès (représentants et sénateurs). En vertu du 23ème amendement, le District of Columbia (Washington D.C.) a droit à trois grands électeurs. Au total donc, le collège électoral est aujourd’hui constitué de 538 membres.

Il est à noter que le collège électoral ne se réunit pas collectivement. En décembre, les membres des listes électorales victorieuses se réunissent dans la capitale de leurs Etats respectifs, et ils procèdent à l’élection du président et du vice-président des Etats-Unis. Une fois le vote effectué, le résultat est transmis au congrès fédéral à Washington. En janvier, les deux chambres du congrès se réunissent en session conjointe et procèdent au dépouillement des votes parvenus des 50 Etats de l’union.

Pour ce qu’il s’agit des controverses nées des élections de novembre, en particulier dans l’Etat de Floride, M. Withman pense qu’il est normal dans une démocratie de recourir aux institutions quand surgissent des contestations.

Sur le chapitre des relations haïtiano-américaines, le conférencier est d’avis qu’Haïti et les Etats-Unis sont deux partenaires qui partagent en commun des rapports humains exemplaires. Les liens vont se maintenir et il est à souhaiter qu’ils se renforcent dans tous les domaines, au bénéfice des deux peuples.

D’autres thèmes tout aussi intéressants ont été abordés tels le nationalisme, le patriotisme, les phénomènes irrédentistes, la culture du dialogue et du compromis.

Au terme d’un exposé extrêmement riche en enseignement et en renseignements de tous ordres, des professeurs et étudiants sont intervenus soit pour poser des questions soit pour obtenir une précision. Dans ce cadre, les professeurs Gloria Carrera Massana (Espagne), Eddy Arnold Jean et les étudiants Binny Cointa Rosario Sosa (République Dominicaine), Willy Louis, Marie Chantal Charles, Myrlène Siméon et Kaïs Aimé se sont particulièrement distingués.

A l’issue de la causerie ponctuée d’applaudissements, le professeur de Protocole, l’ambassadeur Yves Massillon invita les étudiants Martine Lefèvre, Gertrude Beauboeuf, Miousemine Célestin, Vladimir Paraison et Rose-Laure Codada à exprimer les propos de remerciements d’usage. Ce que Mlle Lefèvre, étudiante en diplomatie, fit avec autant de grâce que d’à-propos.

daniel_withman_au_cedi_38Les étudiants ont ensuite remis, au nom du Centre d’Etudes Diplomatiques et Internationales, une superbe plaque souvenir à Monsieur Daniel Withman, en témoignage de considération pour les efforts de celui-ci au rapprochement des peuples haïtien et américain, par le biais de la formation, des échanges universitaires, des visites de professeurs à l’enseignement supérieur et de journalistes aux Etats-Unis et par des manifestations culturelles diverses.

Les étudiants ont également remis une plaque d’honneur au directeur du CEDI, Me Denis Régis, pour avoir su mettre à leur disposition un cadre hautement propice aux contacts utiles et pratiques, favorables à leur épanouissement intellectuel, académique, social et mondain. Le brillant journaliste bien connu Ady Jean Gardy avait bien voulu partager ce remarquable moment avec les étudiants.

La soirée se termina par une magnifique réception agrémentée d’amabilité et de courtoisie et des photos destinées à immortaliser les souvenirs.

M. Withman a promis de revisiter le CEDI.

Serge Philippe Pierre, Le Nouvelliste

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top