skip to Main Content
+509 2226-7893 / 4408-1579 cedi_haiti@yahoo.fr

Vers un avenir meilleur

Des musiciens de l’orchestre philharmonique de Sainte-Trinité et du groupe Harry Juste ont offert un spectacle, lundi soir, à l’auditorium fraîchement rénové du Centre d’Etudes diplomatiques et internationales (CEDI), à Bourdon, à l’occasion d’une soirée culturelle organisée pour souhaiter la bienvenue aux étudiants de ce centre universitaire pour l’année académique 2008-2009.

Dès 5 heures de l’après-midi du lundi 6 octobre, l’auditorium du Centre d’Etudes diplomatiques et internationales (CEDI) était bondé d’invités qui, par petits groupes, se perdaient en conciliabule, en attendant le début de la cérémonie. Pendant ce temps, des musiciens de l’orchestre philharmonique de Sainte-Trinité et du groupe Harry Juste ont joué de beaux morceaux, tirés de leur répertoire pour le plaisir des convives. La cérémonie allait commencer pour de bon avec l’arrivée du journaliste Clarens Renois, très solennel en la circonstance. De son perchoir de maître de cérémonie, il a fait une brève présentation du CEDI qui est fier d’avoir formé plusieurs générations d’hommes et de femmes du pays.

Toujours selon l’exposé du maître de cérémonie, les bons résultats obtenus sur le marché du travail au cours de ces dernières années sont le fruit de la détermination et de la vision de son directeur général Denis P. Régis qui, entouré d’un staff motivé et dévoué, a toujours fait montre d’une discipline et d’un leadership exemplaire. Le CEDI est une référence dans le domaine de la formation universitaire en conclut Clarens Renois avant de céder le microphone au directeur Denis P. Régis.

Ce dernier, a dans son exposé, affirmé que la rigueur et le sérieux, dans toute entreprise humaine et a plus forte raison dans les domaines de la formation et de la recherche, portent toujours des fruits. Il a été permis de le constater au vu du rayonnement et du prestige du CEDI à l’étranger, notamment auprès des institutions académiques avec lesquelles il entretient des liens de coopération et de partenariat. A ce propos, plusieurs étudiants du CEDI partiront au cours des prochains mois à l’étranger pour se perfectionner. « Le Centre d’Etudes diplomatiques et internationales s’engage à offrir davantage une formation de qualité, un cadre de travail agréable avec les meilleurs professeurs du pays », s’est réjoui M. Régis.

Le directeur académique de l’institution, Jean-Claude Charles, a pour sa part fait remarquer qu’en dépit de la perception négative qui existe sur le marché du travail haïtien certaines institutions exigent la discipline, la persévérance, l’effort et la responsabilité pour être à leur côté. Il demande aux étudiants du CEDI d’être des citoyens responsables afin que le pays ait un avenir meilleur.

Plusieurs personnalités du pays ont payé de leur présence à cette cérémonie, notamment le professeur Kurdy Larèche, responsable des affaires culturelles au CEDI, le journaliste et organisateur du concours Miss Anayiz, Gaspard Dorélien, la miss Anayiz 2008, Carmel Dorie Barbot, la miss vidéomax 2006, Cotcheese Pierre, etc. Un prochain rendez-vous est programmé pour le mois de mars 2009 au CEDI avec les anciens et les nouveaux étudiants de ce centre universitaire.

Amos Cincir, Le Nouvelliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top