+509 4408-1579 / 3419-9627 cedi_haiti@yahoo.fr

Un geste remarquable

L’ambassadeur de la République de Chine accrédité à Port-au-Prince, Mien Sheng Hsu a, dans le cadre des relations d’amitié et de coopération haïtiano-taïwanaises, octroyé un important don de matériels informatiques au Centre d’Etudes Diplomatiques et Internationales (CEDI).

Vue partielle de la salle informatique du CEDI renforcée par des équipements informatiques offerts par le diplomate taïwanais accrédité à Port-au-Prince

Vue partielle de la salle informatique du CEDI renforcée par des équipements informatiques offerts par le diplomate taïwanais accrédité à Port-au-Prince

Le directeur du Centre d’Etudes Diplomatiques et Internationales (CEDI), Me Denis P. Régis, a coprésidé, mercredi matin, avec l’ambassadeur de la République de Chine en Haïti, S.E.M. Mien Sheng Hsu, la cérémonie de réception d’un don de matériels et d’équipements informatiques octroyés par le diplomate taïwanais accrédité à Port-au-Prince. Ce don est composé de plus d’une vingtaine d’ordinateurs, d’équipements audio et vidéo, de matériels multimédia utiles aux laboratoires de langues, d’une valeur estimée à vingt mille dollars américains. Ainsi se trouvent renforcées les capacités de plusieurs structures du CEDI dont les laboratoires informatiques et de langues, la bibliothèque, l’administration, etc.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Monsieur Xavier Chen, diplomate à l’Ambassade, de plus d’une centaine d’étudiants, de professeurs, ainsi que de nombreux invités.

Dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, le directeur général du CEDI, Me Denis P. Régis, a noté que force est de reconnaître que la mise à la disposition du centre de ces équipements constitue un bel élan de solidarité et un moyen efficace pour permettre aux professeurs et aux étudiants de se trouver dans des conditions maximales de travail.

Me Régis en a profité pour rappeler les performances accrues des entreprises taïwanaises dont une première dans l’industrie du PC, comme l’a rapporté le quotidien français « Le Monde » du 26 novembre dernier, à savoir qu’un groupe asiatique, le taïwanais ACER, vient de décrocher la deuxième place au classement des plus gros fabricants mondiaux d’ordinateurs (il est aussi premier en Europe de l’Ouest). Acer reste derrière le géant américain Hewlett-Packard (HP) mais passe devant le texan DELL, ex-numéro un mondial jusqu’en 2007, rétrogradé à la troisième place, selon l’institut américain Gartner, la référence du secteur.

Ces indications étant soulignées, le directeur du CEDI a fait valoir que cet appui en matériels informatiques est venu à point nommé dans un contexte où les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sont des compléments indispensables à la maîtrise du savoir, de la connaissance et de la recherche. Il a également mis l’accent sur ce geste combien louable de l’ambassade de Taïwan à Port-au-Prince qui répond à une attente majeure du XXIème siècle où l’utilisation de l’outil informatique n’est pas un luxe, mais un impératif pour les étudiants, pour les chercheurs et pour tous les professionnels. Me Régis a par ailleurs, au nom du CEDI, renouvelé son appréciation aux diplomates taïwanais pour leur constant appui en faveur de ce centre universitaire.

Pour sa part, l’ambassadeur de Taïwan en Haïti, S.E.M. Mien Sheng Hsu, a salué l’excellence des relations d’amitié et de coopération qui, depuis 1956, unissent les deux pays. Le diplomate Hsu s’est particulièrement félicité, d’une part, de la qualité de la formation dispensée au CEDI, du dynamisme de son personnel, de l’engagement des professeurs et, d’autre part, de la visibilité et de l’efficacité du soutien de Taïwan à cette grande école de formation de cadres universitaires. Pour l’ambassadeur Hsu, ce don de matériels informatiques est venu récompenser la constance dans l’effort, l’exigence de la modernité dont font montre les dirigeants du CEDI, et s’inscrit dans le cadre du renforcement des conditions d’enseignement au sein de cette institution.

La visite de l’ambassadeur Mien Sheng Hsu au CEDI traduit à n’en pas douter l’engagement du gouvernement de Taïwan à accompagner le développement et l’extension que connaît le secteur de l’enseignement supérieur en Haïti. C’est aussi une forme de soutien aux efforts déployés par le gouvernement haïtien dans le sens de l’amélioration de la qualité de l’offre pédagogique dans le pays.

Au terme de la cérémonie, un excellent documentaire mettant en images et en relief les multiples réalisations de la coopération taïwanaise en Haïti notamment dans les domaines des transports, de l’agriculture, de la riziculture, de la pisciculture, de l’éducation, des investissements, des échanges commerciaux, a été présenté à l’assistance.

Amos Cincir, Le Nouvelliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *